21.09.17 - Sonic Racing Kart, un team de référence en NSK
30.08.17 - Les pilotes Sonic au top à Lohéac
03.08.17 - Sonic dans le rythme avec les jeunes à Saint-Amand
19.07.17 - Le Mans : les 24 Heures Karting 2017 font déjà le buzz
• Sonic Racing Kart : la performance était bien là en NSK à Varennes
21.05.17 - Paul Trojani en piste à Martigues
30.04.17 - Championnat PACAC : Caranta titré
2016 - Saison 2016
2015 - Saison 2015
2014 - Saison 2014
2013 - Saison 2013
 
• 07.07.17

Sonic Racing Kart : la performance était bien là en NSK à Varennes

Le weekend dernier, le boss de Sonic Racing Kart n'a pas chômé durant l'intersaison. Résistant courageusement à la douceur du climat hivernal de Saint-Tropez, il est resté enfermé de longues heures devant son banc d'essai afin de préparer ses moteurs RPM et le résultat s'est avéré à la hauteur de l'effort. « J'avoue que je suis satisfait de mon travail », confie Sébastien Caranta. « Les moteurs Rotax et X30 signés RPM sont vraiment très performants. J'ai travaillé pour notre team, Sonic Racing Kart, mais aussi pour proposer des mécaniques en location à chaque course. » Le message est clair, surtout quand on connaît la modestie habituelle du maître des lieux. Notez donc que des moteurs RPM by Sebastien Caranta sont disponibles pour vous donner les meilleures chances de réussir notamment lors du Champmionnat de France Cadet et de la Coupe de France Minime à Saint-Amand fin juillet.

La 2e épreuve de la NSK, disputée sur le circuit de Varennes début juin, a prouvé sur le terrain la compétitivité des Rotax de Sébastien propulsant les châssis Kosmic. Le tracé auvergnat et la météo changeante et humide n'ont pourtant pas facilité la tâche des pilotes. Si le bilan de cette compétition est positif pour les pilotes Sonic Racing Kart, le résultat d'ensemble aurait pu être encore meilleur sans quelques aléas de course.

En Minime, Jules Caranta est tout d'abord resté en deçà de ses possibilités au chrono, puis pendant les manches qualificatives. Il a par contre effectué une superbe préfinale, remontant 12 places pour décrocher la victoire. Il a ensuite livré un duel haletant face à Théophile Nael en finale, avant de le doubler dans le dernier virage pour franchir la ligne d'arrivée en tête. Sa joie a cependant été de courte durée puisqu'une pénalité de 3 places pour sortie anticipée du couloir au départ l'a fait rétrograder au 4e rang. Apparemment, la leçon a été comprise. Si Jules conserve la tête du championnat, il devra encore assurer sa position lors de la dernière épreuve au Val d'Argenton.

Moins à l'aise que d'ordinaire, Mathys Cappuccio a haussé le rythme en finale pour atteindre une 6e position plus proche de son réel potentiel. Pilote calme et assidu, Kimi Durosne progresse et peut désormais viser le top 10. Il est notamment remonté de la 17e à la 7e pendant les manches, avant de conclure à la 14e position de la finale.

Les deux pilotes Cadet de Sonic Racing Kart effectuaient leurs premiers pas en compétition nationale. Guère inspiré par la pluie et les particularités de la piste de Varennes, Warren Teneketzian était visiblement à la peine jusque dans la consolante. Florian Rousseau Ricci s'est par contre totalement révélé, aussi bien sous la pluie que sur le sec. Parti du 22e chrono, il n'a cessé de regagner du terrain jusqu'à décrocher une incroyable 3e place sur le podium de la finale.

Après des débuts discrets en Nationale l'an dernier lors de la NSK, Alexandre Rousseau Ricci, le frère aîné de Florian, a nettement progressé cette année. Il a notamment réalisé une très belle remontée de 12 places au cours de la préfinale où il a terminé 8e.

En Rotax Max, Anthony Coudert a prouvé qu'il n'avait pas perdu son coup de volant à l'occasion de sa seule course de la saison. Auteur du 3e chrono, il récidivait au 3e rang de la préfinale et prenait même la tête à mi-parcours de la finale. Il se faisait ensuite sortir de la piste, mais remontait de la 13e à la 7e place d'une course qu'il aurait pu gagner. Antony Dugué montrait un très fort potentiel, malgré son expérience limitée et un relatif manque de régularité. Auteur du 6e chrono, il revenait en 12e position finale après bien des contretemps. Il n'en reste pas moins un pilote prometteur à suivre.



Source : Kartcom

 
Mise à jour : 05/11/2017 | Accueil | News| Société | Palmarès | Pilotes | Galerie | Contact | Archives | Credits & Mentions légales |

© 2017 Sonic Racing Kart - Tous droits réservés - Conception et Réalisation Sonic.